Retour sur la soirée du 11mars

soirée CCFD et Eglise verte, à la salle paroissiale d’Aouste.

 

 

 

Accueillis par de belles tables bien décorées pour un repas « spirituel et de partage », sur le thème du jeûne,  la soirée se déroule en 3 temps :

Jean-Luc Lefèvre  de la paroisse protestante, présente  le jeûne dans la Bible.

Jeûne individuel ou collectif pour se purifier, reconnaître son péché et obtenir la grâce de Dieu.

Le jeûne n’est pas une option : on ne lit pas si tu jeûnes, mais lorsque tu jeûnes !!!!

Le jeûne appelle la grâce de Dieu, permet de demander à Dieu de nous éclairer avant de prendre une grande décision mais n’est jamais un « marchandage » avec Dieu…

Si votre appétit est aiguisé par ce bref aperçu, vous trouverez la totalité de l’intervention de Jean-Luc qu’il a bien voulu nous faire parvenir.

Le Jeûne

Puis Anne portier  fait un exposé sur la pratique du jeûne qui demande une préparation de notre corps et de notre esprit.  C’est un acte volontaire, d’amour !                                                                                                                                                       Il faut savoir entrer dans le jeûne et aussi savoir en sortir pour éviter des désagréments.

Vous pouvez lire ci-joint les notes qui ont  guidé  son exposé, hélas sans la présentation pleine d’humour, de quelques objets indispensables pour bien jeûner !

Anne Portier, la pratique du jeûne

Enfin Hervé Boutarin, expose le projet du CCFD que  notre partage de carême  soutiendra : l’association KMF(Katalyana Mitta Foundation) en Birmanie qui développe un projet d’agro-écologie.

Il a répondu à de nombreuses questions sur l’agriculture biologique, la permaculture, l’écologie intégrale

Ci-joint, un aperçu de ce projet.

Hervé Boutarin présente le CCFD et le projet retenu que nous soutiendrons par nos dons

Entre les  interventions, des temps de prières, de chants de louange.

Et au menu de cette soirée : des phrases « à manger », à déguster en les méditant.

Comme par exemple :

Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et la mettent en pratique (Luc, 8-21)

En tant que coopérateurs de Dieu, nous vous exhortons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Lui (2 Co 6-1)

Prier, ce n’est pas s’écouter parler, mais en venir à se taire, à demeurer dans le silence et l’attente jusqu’à ce que l’on entende Dieu (Soren Kierkegoard).