Josselyn arrive dans le Crestois

Dès le 1er septembre 2018 (voire un petit peu avant), j’aurai la joie d’arriver sur votre paroisse de la Sainte-Famille du Crestois, en tant que diacre, à votre service et celui de vos prêtres.

La plupart d’entre vous le savent déjà, je suis un tout jeune diacre ordonné, en vue de la prêtrise, il y a seulement deux mois, le 1er juillet dernier (ceux d’entre vous qui y étaient pourront en témoigner). Cette belle célébration a été l’aboutissement d’un long parcours. Je suis originaire de Saint-Chamond, dans la Loire, mais je suis arrivé à l’âge de 6 ans dans la Drôme, à Granges-lès-Beaumont (dans la région de Romans), où j’ai passé la plus grande partie de mon enfance.

C’est vers cette période que j’ai commencé à ressentir l’appel du Seigneur au sacerdoce, comme prêtre diocésain, notamment à cause du souci de la baisse du nombre de prêtres et du besoin de ces prêtres. J’ai donc répondu « présent », avec la simplicité propre aux enfants, appel et réponse qui ont ressemblé à ceux d’Isaïe : « J’entendis la voix du Seigneur qui disait : « Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! » » (Is 6, 8).

C’est finalement après deux ans d’études en droit à Valence que j’ai fait le pas d’entrer en propédeutique au séminaire d’Ars (année de discernement avant l’entrée au séminaire) où j’ai ensuite effectué mon premier cycle (deux années principalement axées sur la philosophie), puis le second (trois années principalement axées sur la théologie) au séminaire de Lyon, avec une année d’étude supplémentaire à l’Institut universitaire Sophia de Loppiano, en Italie, près de Florence.

C’est donc pour moi une grande joie d’être finalement arrivé à ce stade important du sacrement de l’ordre, avec lequel je me suis engagé au célibat consacré, à prier pour l’Église (pour vous), à suivre le Christ-Serviteur et à demeurer en communion avec notre évêque, et donc tout notre diocèse. Cette joie, je vais désormais la vivre et la partager avec vous, durant cette nouvelle année.

En attendant de tous vous rencontrer, je souhaite à chacun une bonne rentrée dans son travail ou ses études, et je vous confie tous à Dieu notre Père, par son Fils Jésus-Christ, unis dans l’Esprit-Saint !

+ Josselyn CHALAND